EN
 Partager

Romantisme : tout ce que vous devez savoir

Par Marie-Andrée Boulais

Rédactrice web

 

Le romantisme n’est pas seulement un mouvement révolutionnaire ou un courant artistique littéraire. On peut également le définir comme un style pictural faisant référence :
 
- au morbide,
- au sublime,
- au cauchemar,
- à la mélancolie.
 
Il ne s’agit pas d’utiliser la raison pour peindre, mais plutôt de tendre vers la subjectivité et d’exprimer des émotions. Le romantisme puise ses sources dans :
 
-  l’art individualiste,
-  le Moyen Âge,
-  l’exotisme,
-  la nature,
-  la littérature contemporaine.
 
Il évoque :
 
-  la liberté,
-  le désir,
-  l’imaginaire,  
-  la spiritualité.
 
Si on ne pouvait attribuer qu’un seul mot au romantisme; ressentir serait le terme approprié.
 
 
D’où vient le romantisme?
 
C’est vers la fin du XVIIIe siècle que le romantisme fait son apparition. Son influence se répand un peu partout en Europe et inspira de nombreux artistes reconnus, de la France à l’Allemagne, en passant par le Royaume-Uni et les États-Unis.
 
Au départ, le mouvement se veut essentiellement révolutionnaire, politique et littéraire. Les peuples européens sont aux prises avec des régimes autoritaires et prônent un idéal de liberté démocratique. Les artistes romantiques, quant à eux, sont empreints d’un désir profond de renouvellement. En effet, nous sommes dans l’ère de la révolution industrielle et la mécanisation n’est pas synonyme de progrès pour tous. Les artistes craignent de perdre le lien qui les unit à la nature. Ils vont donc représenter le paysage dans leurs toiles.
 
Ils cherchent également à rompre avec les règles académiques et rejettent les modèles gréco-romains du classicisme. Les idéaux de beauté qui s'inspirent de l’Antiquité et qui recherche la ligne et le rationnel ne sont plus. L’art pictural romantique ne cherche plus à représenter la réalité telle qu’elle est, mais bien d’exprimer des sentiments à travers des éléments imaginaires et romanesques.
 
 
Comment le romantisme est-il représenté dans la peinture?
 
Au niveau pictural, nous pouvons remarquer que la subjectivité de l’artiste est au cœur de sa création. Celle-ci n’est cependant pas synonyme de bien-être. En effet, le romantisme incarne l’effervescence des sentiments, la violence et le drame. Ses principaux sujets sont tourmentés et démontrent un mal de vivre. Les cadavres, la folie ainsi que la violence des rapports humains ont une place de choix dans la peinture romantique.
 
En réaction au mouvement industriel, le paysage est un élément de plus en plus représenté dans les toiles mais de manière sombre. On y dépeint des gouffres, des tempêtes et des naufrages. La présence de la mort est mise de l’avant et on expose le côté morbide et cauchemardesque.
 
La diagonale est privilégiée pour accentuer le drame, comme on peut le percevoir dans la toile de Théodore Géricault, Le Radeau de la Méduse, réalisée en 1818-1819. Une grande diagonale est présente dans la toile et s’étend de gauche à droite, jusqu’au sommet du personnage. La perspective n’est pas tellement présente et il n’est plus question de structurer le canevas. La couleur prime également sur le dessin et elle est utilisée pour produire les contours. La présence de luminosité est privilégiée, entre autres, à l’aide du clair-obscur.
 
 
Œuvre emblématique du mouvement romantique
 
Le tableau emblématique du romantisme est sans contredit Le radeau de la Méduse de Théodore Géricault peint en 1818-1819. L’artiste aurait trouvé son inspiration dans le naufrage d’un navire français qui aurait fait manchette, sous Louis XVIII, en 1816. Géricault aimait bien traiter des sujets politiques et militaires et, à travers le romantisme, il trouva le moyen de démontrer sa subjectivité face aux évènements.
 
La scène dévoile le tumulte des naufragés, abandonnés par la marine française, en proie à la mort, l’angoisse et l’agonie. On peut saisir l’atmosphère macabre qui transperce la toile et la détresse des personnages, laissés à eux-mêmes. Géricault dénonce également l’insouciance du roi ainsi que le retard des secours face à cette tragédie.
 
Étant le premier courant artistique à exposer la subjectivité de l’artiste, le romantisme révèle les débuts de l’art moderne. Suivra le mouvement impressionniste qui sera rejeté par l’Académie et qui ouvrira la porte à bon nombre de courants avant-gardistes dans l’art du XXe siècle.

 Partager
Nos artistes premium
Autour du monde
New York, United States
De l'artiste
Partager
2
Vaulx-en-Velin, France
50 €EUR
De l'artiste
Partager
1
Toulouse, France
Vendu
90" X 120"
De l'artiste
Partager
Beaune, France
350 €EUR
72" X 93"
De l'artiste
Partager
+ autour du monde
Dans votre pays
Waltham, United States
De l'artiste
Partager
1
New York, United States
De l'artiste
Partager
2
Atlanta, United States
16" X 20"
De l'artiste
Partager
70.00 USD
20" X 16"
De l'artiste
Partager
1
+ dans votre pays
Près de vous
Waltham, United States
De l'artiste
Partager
1
New York, United States
De l'artiste
Partager
2
Atlanta, United States
16" X 20"
De l'artiste
Partager
Camden, United States
1200.00 USD
16" X 20"
De l'artiste
Partager
+ près de vous